Larsen

Titre : Larsen

Tous droits réservés

Réalisation : Margot Gallimard (*1988)

Scénario : Margot Gallimard

Année : 2017

Durée : 31′

Pays : France 🇫🇷

Langue : français

Genre : fiction

Couleur/Noir et blanc : couleur

Distribution/casting : Salomé Richard, Alexandra Cismondi, Laurent Delbecque

Musique : Violante Claude

Synopsis :  Maude, monitrice de natation, et Clothilde, en couple depuis plusieurs années, ne se regardent plus. Maude perd subitement l’ouïe. Isolée du monde, elle tente de retrouver Clothilde qui la fuit. C’est un trajet vers l’autre, un trajet de regard ; sans réponse.

Larsen parle d’un couple fané, qui se perd dans la force de l’habitude. Maude et Clothilde se parlent peu, ne se touchent plus, ne savent plus venir l’une vers l’autre. Si Maude cherche encore à lui plaire, Clothilde la trompe. C’est un couple qui se regarde passer, sans s’habiter. Elles sont présences absentes. Le poids du quotidien a fini par écraser l’humeur délicate de l’érotisme. Je parle du désamour et du désir qui disparaît. Seulement le silence de ce couple est si assourdissant que Maude perd l’ouïe. Du jour au lendemain. Somatisation du mal qui les ronge. Maude, perdue, se replie sur elle-même.” […] “Maude est professeur de natation. La piscine est ici significative, parce que je joue de son ambiguïté sonore. Dans l’eau, les sons semblent brouillés, sales, informes. Le corps manque d’air, les bruits s’étouffent avant de parvenir à nous. Les acouphènes ressemblent d’ailleurs très souvent à des bruits d’eau ou même à cet effet « coquillage » : bruit de mer que l’on a l’impression d’entendre lorsqu’on le place sur l’oreille, alors qu’il n’est en réalité que le bruit du flux sanguin. Mais c’est un endroit d’écho, de gens, d’enfants, de vie. Maude y meurt et renaît.” Citations de Margot Gallimard tirées de la description de son projet [https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/larsen-premier-court-metrage-de-margot-gallimard/tabs/description]
 

Maude and Clothilde have been together for several years, but no longer look at each other. Maude suddenly loses her hearing. Cut off from the world, she tries to get closer to Clothilde who constantly avoids her. It’s a journey towards the other, an unreciprocated gaze.

Mots-clé : couple, femmes, éloignement, crise, quotidien, désir, perte de l’ouïe, piscine, sens, eau, immersion, bruits, acouphènes, silence, bruits, regard, corps

Liens utiles : https://lesfilmsduclan.com/en/larsen/

Où voir ce film : https://vimeo.com/ondemand/larsen/255729214 (VOD)


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Anne-Sophie Gomez (29 juin 2021). Larsen. La piscine en textes, en sons, et en images. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/bayw


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.