Julie Gaucher

Titre : “Le tournesol de mon enfance” ; “Vestiaire [n. m.] : sas où l’on [se] change” ; “Une compétition régionale” ; “Plongeoir” ; “Tout un monde dans un bocal” ; “L’odeur du chlore”

Tous droits réservés

Autrice : Julie Gaucher

Pays : France 🇫🇷

Année : 2022

Langue : français

Mots-clé : piscines, souvenirs, enfance, adolescence, femme, poésie, corps, vestiaires, compétition, rapport à l’eau, sport, libération

Liens utiles : https://www.editionsduvolcan.com/catalogue/ET-ELLES-SE-MIRENT-A-COURIR-p489683271

Où lire ces poèmes : dans le recueil de Julie Gaucher Et elles se mirent à courir, avec une préface de Rim Battal, Le Crest, Les Éditions du Volcan, 2022, p. 45-66.

Citations :

“Pareil à un perchoir / Suspendu au-dessus du bassin / Le plongeoir / Projetait son ombre sur les lignes d’eau” (“Plongeoir”, Et elles se mirent à courir, p. 51)

“J’ai goûté le monde par les pores de ma peau / J’ai découvert les villes par leurs piscines / J’ai embrassé les paysages en glissant dans leurs flancs / À coups de dos crawlé” (“Tout un monde dans bocal”, Et elles se mirent à courir, p. 57)

“Je cherchais l’odeur du chlore / Dans le cou de mes premières amours / Sur le corps de mes premiers amants / Il fallait qu’ils soient nageurs / Pour que leur odeur me rassure, / Attestant que nous venions du même monde” (“L’odeur du chlore”, Et elles se mirent à courir, p. 65)



Citer ce billet
Anne-Sophie Gomez (2023, 8 mars). Julie Gaucher. La piscine en textes, en sons, et en images. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bb43

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.