Once there was a girl (פעם הייתה ילדה)

Titre : Once there was a girl (פעם הייתה ילדה)

Tous droits réservés

Réalisation : Natalie Kaplan

Scénario : Natalie Kaplan

Année : 2016

Durée : (1h15′) 75′

Pays : Israël 🇮🇱

Langue : hébreu

Genre : fiction

Couleur/Noir et blanc : Couleur

Distribution/casting : Liat Glick, Nicholas Jacob, Oded Leopold, Yael Sharoni

Synopsis : Dans Once there was a Girl, sa première réalisation, Natalie Kaplan explore une série de concepts tels que l’intimité, la féminité, la solitude et la sexualité en observant sa protagoniste, Noa – une femme-enfant solitaire qui n’arrive pas à s’endormir la nuit et qui a soif d’intimité et de rapports humains. Elle cherche à trouver sa place dans le monde à travers une série de rencontres et d’expérimentations sexuelles avec un jeune soldat, “le garçon”, son grand-père et son voisin.

In Once there was a Girl, her directorial debut, Natalie Kaplan sets out to explore a range of concepts such as intimacy, womanhood, loneliness, and sexuality by observing her protagonist, Noa – a solitary woman-child figure who can’t get to sleep at night, and who craves intimacy and human connection. She goes about finding her place in the world through a series of encounters and sexual experimentations with a young soldier whom she dabs, ‘the boy,’ her older GP, and her next door neighbour.

Mots-clé : adolescente, intimité, femme, solitude, insomnies, rencontres, expériences, sexualité, relations

Liens utiles : https://cineuropa.org/fr/film/325411/

Ou voir ce film : https://cineuropa.org/fr/video/rdid/325411/ (bande-annonce, en hébreu avec sous-titres en anglais, via cineuropa.org)



Citer ce billet
Anne-Sophie Gomez (2024, 9 mars). Once there was a girl (פעם הייתה ילדה). La piscine en textes, en sons, et en images. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vzqy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.