Jorge Macchi

Titre : Piscina

“Piscina”, Jorge Macchi Source : flickr.com/claudiaregina_cc

Artiste :  Jorge Macchi (*1963)

Nationalité  : Argentine 🇦🇷

Année : 2009

Lieu : Institut INHOTIM (Brésil)

Concept : Créée par Jorge Macchi spécialement pour Inhotim, la sculpture en plein air Piscina est basée sur une aquarelle de l’artiste qui représente une piscine ressemblant à un annuaire téléphonique avec des onglets alphabétiques. Cette image fait partie d’une série, débutée au milieu des années 1990, de dessins d’objets quotidiens dans des combinaisons étranges. Pour Macchi, ce processus consiste à traduire sur le papier des images mentales qui présentent souvent une forte tendance surréaliste. […] En transposant le bidimensionnel au tridimensionnel, Macchi vise à atteindre la même urgence qu’il recherche dans le transfert des images mentales en dessin, en utilisant un minimum de matériaux, d’éléments et d’artifices. La violence de cette transposition pourrait laisser penser que l’œuvre n’est rien d’autre qu’un dessin dans l’espace, mais l’aspect le plus frappant est le désir de construction qui anime cette opération. Tout en traitant le jeu complexe des échelles qu’implique la transposition d’un dessin en une œuvre architecturale, l’artiste a collaboré avec Inhotim pour choisir les matériaux appropriés ; il a choisi d’utiliser du béton blanc appliqué comme une fresque sur la surface de la piscine, qui suggère la douceur d’une feuille de papier, et du granit noir découpé au laser pour simuler des lettres et des règles imprimées. Cette œuvre a également un aspect participatif, favorisant la rencontre entre l’imagerie fantastique de l’artiste et l’expérience physique du spectateur. Le projet décrit ainsi une trajectoire de l’imaginaire au réel, du rêve au corps, en passant par le graphisme, la sculpture et l’architecture – en opérant sur différents supports pour créer une œuvre unique à bien des égards. [source : https://artsandculture.google.com/asset/piscina/FQHXK3F2iCUFcA, version traduite en français]

Created by Jorge Macchi especially for Inhotim, the open-air sculpture Piscina [Pool, 2009] is based on a watercolor by the artist that depicts a swimming pool resembling a telephone book with alphabetic tabs. The image is part of a series, which he began in the mid-1990s, of drawings of everyday objects in strange combinations and altered situations. For Macchi, this process is about transmitting mental images, which often evince a strong surrealistic tendency, to paper in the most direct manner. […] In transposing the two-dimensional to the three-dimensional, Macchi aims to achieve the same urgency he seeks in the transfer of mental images into drawing, using a minimum of materials, elements and artifices. The violence of this transposition could suggest that the work is nothing more than a drawing in space, but the most striking aspect is the constructive desire that drives this operation. While dealing with the complex interplay of scales involved in the transfer of a drawing into an architectural work, the artist collaborated with Inhotim to select appropriate materials; he chose to use white cement applied like a fresco on the pool’s surface, which suggests the smoothness of a sheet of paper, and black laser-cut granite to simulate printed letters and rules. This work also has a participatory aspect, promoting an encounter between the artist’s fantastic imagery and the viewer’s physical experience. The project thus describes a trajectory from the imaginary to the real, from the dream to the body, by way of graphic design, sculpture and architecture — operating in different mediums to create a work that is unique in many ways. [source : https://artsandculture.google.com/asset/piscina/FQHXK3F2iCUFcA]

Dimensions : 1200 x 1200 x 180 cm

Matériaux : béton blanc, granit noir, eau

Mots-clé : installation, piscine, plein air, répertoire téléphonique, annuaire, alphabet, lettres, détournement d’objet, imaginaire, surréalisme, architecture, dessin, transposition

Liens utiles : https://www.jorgemacchi.com/en/works/46/piscina

https://artsandculture.google.com/asset/piscina/FQHXK3F2iCUFcA

Performance chorégraphiée dans le cadre du projet de recherche artistique et anthropologique “femmeuses” (initié par Cécile Proust et Jacques Hoepffner) dans la piscine conçue par Jorge Macchi les 14 et 15 mars 2014. Chorégraphie de Cécile Proust : https://vimeo.com/jhoepffner/piscina

femmeuses@Inhotim : Piscina from Jacques Hoepffner on Vimeo.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.