Helio Oiticica, Neville D’Almeida, Thomas Valentin

Titre : CC4 Nocagions [partie des installations “Cosmococa” : Cosmococa—Program in Progress (1973–1974)]

TW / Attention, cette œuvre parle de consommation de produits stupéfiants

Artiste : Helio Oiticica (1937-1980), Neville D’Almeida (*1941), Thomas Valentin

Pays  : Brésil 🇧🇷

Année : 1973

Concept : Nichée dans un coin sombre du musée, la piscine est profonde d’un mètre, c’est une mini-piscine entourée de petites lumières bleues. Une bande sonore inquiétante est diffusée tandis que de grandes images – représentant des lignes de cocaïne – sont projetées de chaque côté. Cette pièce parle de la liberté sous un régime brésilien oppressif, de la liberté de vivre l’art différemment et de consommer de la drogue.

Each Cosmococa installation, consisting of a slide show and sound track, was conceived for individually designed environments with hammocks, seats and mattresses, or even, on one occasion, a swimming pool. CC4 Nocagions consists of a swimming pool situation with two projections which show a sequence of drawings made with cocaine powder on the cover of John Cage’s book Notations. The viewer is invited to get into the pool and watch the projections from the water.

Mots-clé : piscine, liberté, drogue, expérimentation, interactivité, corps, immersion, sensorialité, lumière, espace, eau, projection, John Cage, Notations, cocaïne, musique

Liens utiles : https://www.arsenal-berlin.de/en/berlinale-forum/archive/program-archive/2013/artists-expanded/helio-oiticica-1/



Citer ce billet
Anne-Sophie Gomez (2021, 7 avril). Helio Oiticica, Neville D’Almeida, Thomas Valentin. La piscine en textes, en sons, et en images. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bay4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.